FÊTER NOËL À ADELAIDE

Adélaïde, c’est la 5ème plus grande ville d’Australie, après Perth. C’est aussi et surtout la capitale du South Australia. C’est jusqu’ici que nous avons roulé pour passer les fêtes de fin d’année. Mais avant cela, nous avons aussi et surtout camper sur un parking pendant plusieurs semaines. Les joies de la #backpackerlife.

ENTRE TOURISME & BACKPACKING

❁ 1. CAMPER SUR UN PARKING PUBLIC

Nous avons peut-être un peu idéalisé les choses ! Nous n’avons pas vraiment passé un mois à Adélaïde même. Il faut savoir qu’il est interdit de dormir dans son van dans une grande ville. Sinon, mettez votre alarme à 5:00am avant que les rangers viennent vous déloger ! Pour éviter ce réveil brutal et loin d’être intime, nous avons atterri sur le parking de Semaphore Beach, ville de banlieue à 20 km au nord d’Adélaïde.

Loin des nuits à la belle étoile, nous voilà installés sur un parking public. Alors face à la mer certes, mais surtout entre aires de jeux et rues passantes. Ce n’est pas vraiment la première image que l’on se fait de l’aventure australienne. Heureusement, nous n’étions pas les seuls backpackers à nous y réfugier. Merci Facebook pour l’adresse !

Très vite, nous avons sympathisé avec nos « voisins de place », nos « copains de van ». Et puis en quelques jours, le parking est devenu notre terrain de jeux. Entre deux places, nous n’avons pas hésité à sortir la table de camping, la tonnelle et la plancha. Ces rencontres en toute simplicité nous ont vite permis de créer des liens et d’adopter un quotidien presque normal ! Naturellement, nous avons commencé à cuisiner les uns pour les autres, à partager nos vaisselles sous les douches de la plage, à se balader avec nos sacs de linge sale dans la ville pour faire nos lessives, et même à râler après les locaux qui se garaient en toute légalité près de nous… Bon, nous étions peut-être un peu trop à nos aises. Mais c’est ce qui a rendu ce séjour atypique et inoubliable !

Pensée à Clément, Cloé, Johan, Alex et Louane rencontrés sur place.

❁ 2. SE CULTIVER EN PLEIN CENTRE-VILLE

Adélaïde est une ville très cosmopolite. Elle accueille de nombreuses populations notamment occidentales, asiatiques et aborigènes. Ces influences sont très présentes à travers la culture diffusée par la ville, qui est accessible à tous car gratuite. Un régal ! Plusieurs musées accueillent de nombreuses oeuvres et objets aborigènes, datant de plusieurs centaines d’années. La plus grande collection se trouve d’ailleurs parmi les galeries du South Australia Museum, « l’inmanquable » de la région.

Après avoir parcouru chaque recoin de la ville, notamment entre musées, parcs et rues commerçantes, trois lieux ont particulièrement retenus notre attention. Nous y sommes d’ailleurs pour chacun, retournés une seconde fois. Il ne faut pas se priver des belles choses !

Les principaux points d’intérêts de la ville sont concentrés au même endroit, autour d’une artère surnommée à juste titre : le boulevard de la culture.

Que faire Boulevard de la Culture ?

1. The Art Gallery of South Australia 

Fondée en 1881, cette galerie est la plus ancienne de la ville. Elle abrite 45 000 oeuvres : australiennes, aborigènes, asiatiques, européennes. Celles-ci allant d’oeuvres du quotidien – (comme des tentures aborigènes) à des oeuvres totalement surréalistes (comme deux cadavres de chevaux suspendus au plafond). Si vous restez en ville plusieurs jours, n’hésitez pas à y retourner une seconde fois. Une seule visite ne suffie pas à s’imprégner de la totalité des lieux.

2. The State Library of South Australia 

Une libraire comme on n’en voit que dans les films. Trois étages magnifiques respirant le passé, chargés d’histoire et mis en lumière par une sublime verrière. Et non, vous ne rêvez pas. Nous sommes bien seuls sur les photos, dans ce lieu parfaitement touristique ! Nous avons sans le savoir, choisi le parfait timing pour nous y rendre. Un mariage s’y tenait dans la soirée, fermant l’accès au public. Heureusement, avec un grand sourire et un joli accent français, nous avons su passer à travers les mailles du filet, en promettant “just a quick look” à l’agent de sécurité…

3. The Adelaide Botanic Garden

Un petit havre de paix, à seulement quelques mètres du centre-ville. Idéal pour un pique-nique au soleil, sur les pelouses verdoyantes.

❁ 3. FÊTER NOËL SOUS LE SOLEIL

Lors d’un premier grand voyage, la liste des premières fois qui s’y ajoute est souvent longue. À celle-ci s’inscrit donc notre premier Noël loin de nos familles, à l’étranger, sous 40 degrés. Notre premier Noël à deux et en Australie, quoi !
Il ne faut pas oublier qu’ici, tout marche à contre-sens de nos habitudes : la circulation, le fuseau horaire, les températures, le courant électrique, les interrupteurs, les verrous… Et bien évidemment, les saisons. Nous sommes donc au mois de décembre et les vacances d’été viennent de commencer.

Noël en Australie, c’est comment ?

Guirlandes, sapins, bonhommes de neige gonflables, chorale dans les rues… Les villes sont décorées, mais la magie de Noël telle que nous la connaissons est bel et bien loin de nous ! Les festivités commencent le 25 et peuvent parfois s’étaler jusqu’au 26 décembre, mais les australiens ne fêtent pas le Réveillon. L’écart se ressent d’autant plus le jour-J, où les familles se retrouvent en maillot de bain sur la plage autour de grands barbecues. Au revoir neige et foie gras, nous vous retrouverons bientôt.

Merci de m’avoir lue 👋🏻🧡 

Avez-vous déjà passé Noël au soleil ?

Dites-m'en plus en commentaire

Vous pouvez également aimer :

4 commentaires

  1. Trop cool, tu n’es pas prête d’oublier ce noël 🙂! J’en ai également un très bon souvenir, à la plage pour ma part. Le bonheur total !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.