LIFESTYLE - ROADTRIP - ÉCOLOGIE
charlotte-beuf-road-trip-ecolo
Cliquez pour l'épingler sur Pinterest !

VOYAGEZ GREEN

Depuis toujours, l’écologie est un sujet qui me passionne et me tient à coeur. S’il est à mon sens indispensable d’en parler aujourd’hui plus que jamais, c’est pour la meilleure des raisons : nous pouvons tous agir à notre échelle !
En road-trip, j’ai tenu à ne pas perdre mes bonnes habitudes et à les adapter à notre nouveau mode de vie. Sélectionnés parmi tant d’autres, voici 3 gestes que nous mettions en place au quotidien qui je l’espère, pourront vous inspirer.

1. REMPLACER LE PLASTIQUE PAR
DES PRODUITS RÉUTILISABLES

Limiter notre consommation de plastique est VITAL pour la planète. Cela sonne comme une alerte ? Sans aucun doute, car c’en est une. Et heureusement même en road-trip, il est possible de faire attention à son empreinte écologique. Comment ? En remplaçant l’usage des sacs plastiques par des tote-bags, en achetant des bidons d’eau réutilisables, en évitant de choisir des produits inutilement emballés… Mais pas que 🙂 Connaissez-vous l’objet le plus tendance de 2020 ?

LA GOURDE : BIEN LOIN D'EN ÊTRE UNE

La gourde est un moyen écologique, économique et durable de remplacer notre consommation de bouteilles d’eau en plastique. Pour bien la choisir, l’inox est le matériau le plus recommandé par les scientifiques et celui qui correspond le mieux à la vie en road-trip.

Tout d’abord, l’inox rend la gourde isotherme. Le meilleur moyen de garder votre eau au frais lorsque vous roulez en plein soleil et comme nous, sans frigo ! L’eau à température ambiante lorsque celle-ci approche des 40 degrés, c’est à éviter. 

Ensuite, ce matériau est incassable. Et nous savons que la vie de backpacker n’est pas souvent de tout repos (coucou la team deux mains gauches 🙌🏻). Entre les routes sinueuses où tout se renverse dans le van, l’installation des campements de nuit, les randos entre les branches et les rochers ou encore les jours de ferme au milieu des machines, il y a de fortes chances que, comme votre iPhone (oui, désolée de vous l’apprendre), votre gourde fasse le grand saut un jour ! Alors rassurez-vous, si elle est en inox, elle devrait amortir le choc.

Enfin, l’inox limite la prolifération des bactéries. Un bon point lorsque vous voyagez loin des villes et qu’il faut faire le plein d’eau au milieu de nulle part. Heureusement en Australie, l’eau est  saine et potable la plupart du temps. Mais mieux vaut être trop prudent(e) que pas assez, non ?

Bref, la gourde c’est un petit achat pour nous, mais un grand pas pour la planète surtout.

2. UTILISER L'ÉNERGIE SOLAIRE

Le soleil est la meilleure source d’énergie qui soit. Inépuisable et totalement éco-responsable ; elle ne puise pas dans les ressources de la planète, ne rejette pas de CO2 et n’abîme pas la couche d’ozone. A-t-on vraiment besoin d’en dire plus pour s’en convaincre ? ☀️

En road-trip, l’installation d’un panneau solaire sur son véhicule est l’un des meilleurs investissements à faire. Surtout si vous voyagez sur une longue durée. Certes quelque peu coûteux, mais très vite rentabilisé à chaque rayon de soleil (ce qui ne manque généralement pas dans le pays). Nombreux sont donc les backpackers à en équiper leur van ou leur 4×4, directement ficelé sur les barres de toit. Celui-ci est ensuite relié à une seconde batterie et permet d’alimenter tous types d’appareils – du téléphone portable au frigo – selon la puissance choisie.

Nous avons également acheté un panneau solaire portable chez JayCar. Tellement fin, léger et pratique qu’il se glisse dans n’importe quel sac à dos. Ainsi même en plein bush, il est possible de mettre son iPhone ou autres petits appareils à recharger. Pratique, non ?

Et que dit-on du soleil qui recharge aussi les batteries du corps et de l’esprit ?

3. ROULER ÉCO-RESPONSABLE

Oui, je sais. Difficile de se revendiquer écolo, lorsque nous roulons fièrement à bord de notre van ou de notre 4×4 jusqu’à lui donner un petit nom. Malheureusement, les rêves de voyage ne sont souvent pas toujours compatibles avec l’écologie. C’est pourquoi, il me paraît important de rappeler les bons gestes d’une conduite éco-responsable.

1/ Roulez jeunesse, mais moins vite 
Être en road-trip, c’est passer des journées entières en voiture. D’autant plus en Australie, où les distances sont souvent extrêmement longues entre deux grandes villes : comptez 880 km entre Melbourne et Sydney, ou encore 2695 km de Perth à Adélaïde. Les pleins d’essence à répétition font donc partie intégrante de votre voyage. Alors levez le pied, car moins vous roulez vite, moins vous consommez. L’occasion de profiter encore un peu plus du paysage…

2/ Partez léger, libéré, délivré
Plus facile à dire qu’à faire lorsque votre van est aussi votre maison ! Cependant, beaucoup de backpackers ont des points d’attache auprès des quels ils reviennent régulièrement. Colocation, auberge, ferme, Helpx… Dans ce cas, n’hésitez pas à y laisser les affaires que vous ne jugez pas utiles à votre road-trip. Plus votre véhicule est léger, moins vous consommez.

3/ Profitez du plein air pour relâcher la pression
La clim, le chauffage ou encore le moteur allumé sans raison sont bien évidement des gestes à limiter. Garez-vous à l’ombre tant que possible. Profitez de la fraîcheur du soir pour ouvrir vos portières et refroidir l’habitacle. Faites vos petits trajets à pied tant que vous le pouvez.  Encore une fois, moins le véhicule est stimulé, moins vous consommez ! 

3, 2, 1… GO ?

Merci de m’avoir lue 👋🏻🧡  Et vous, quels gestes indispensables mettez-vous en place lors de vos road-trips ?

Dites-m'en plus en commentaire

Vous pouvez également aimer :

26 commentaires

  1. Très bon article Charlotte, et tu as bien raison de parler de tous ces petits gestes qu’on peut facilement mettre en place lors d’un roadtrip ! 🙂

  2. Très belle idée d’article. Je ‘ai pas souvent fait de road trip mais j’ai utilisé ces astuces de bon sens 😊 sachons voyager en respectant notre planète. Et les astuces que tu donnes peuvent également s’appliquer dans notre quotidien en France. Merci pour le partage

  3. En effet en roadtrip ça peut paraître compliqué, de notre côté on est en mode minimaliste, avec des produits d’hygiène écologique (un shampoing solide 2/1 pour le corps aussi, dentifrice en poudre …) et clairement on n’utilise jamais la clim ! j’ai même chopé un rhume en Australie par 40°C à cause des courants d’air dans la voiture 🙂

    1. Belle initiative, je prévois de bientôt passer aux produits solides aussi 😊 Mais il paraît qu’on ne trouve souvent pas du premier coup ceux qui nous conviennent ! Bravo pour la clim, y résister sous 40 degrés est digne d’une grande volonté ☀️ Nous aussi on ouvrait les fenêtres, mais attention aux passages des gravel roads hahaa

  4. Pleins de trop bonnes idées ! Je savais pas que l’in-octavo évitait la proliferation de bactéries. J’ai entendu parler des gourdes avec un se servait pour y mettre du charbon actif, il parait que c’est très utile quand on voyage dans des pays où l’eau n’est pas potable !

  5. Je reconnais bien là les gestes que nous avons au quotidien en van ou en rando ! Ayant un camelbag dans mon sac pour marcher, mon thermos me sert à la ville/travail de verre (je bois jamais assez d’eau..), thermos pour mon thé le matin, cup pour les jus ou smoothies à emporter, etc. Un indispensable dans mon road-trip 😋

  6. J’ai déjà la gourde, on essaye de faire attention à notre façon de rouler aussi quand on a une voiture ou van mais par contre je ne suis pas encore équipée en « solaire », intéressant !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.